Étiquette : les plus lus

Le cannabidiol (CBD) peut être brièvement défini comme un extrait naturel de la plante de chanvre. Il ne contient aucune trace de THC et est donc à la fois légal et non intoxicant. Contrairement au THC, le CBD n’a pas d’éléments addictifs ou psychoactifs. Cet article, explique comment l’huile de CBD est fabriquée, en soulignant les différents processus impliqués dans la culture, l’extraction et le raffinage de l’huile de CBD.

La culture du chanvre 

Tout d’abord, la CBD doit être extraite du « chanvre industriel », cultivé légalement en Europe et aux États-Unis. Il est cultivé à partir de graines qui contiennent moins de 0,2 % de THC, conformément à la réglementation européenne. À la place du THC, ces plantes sont cultivées et entretenues de manière à ce qu’elles contiennent des niveaux élevés de CBD. 

Méthodes d’extraction de l’huile de CBD

Il existe de nombreuses techniques différentes pour extraire le CBD de la plante de chanvre. En règle générale, toute technique commerciale d’extraction du CBD nécessite l’utilisation de solvants. Ces solvants sont importants car ils sont très efficaces pour séparer la molécule de CBD des autres composés présents dans la plante de cannabis, et pour purifier la solution. Ensuite, le solvant s’évapore, ne laissant derrière lui que de l’huile de CBD pure.

Extraction au CO2 

La méthode la plus courante d’extraction du CBD est l’extraction au CO2 (dioxyde de carbone supercritique). Cette méthode utilise un extracteur en circuit fermé, un système qui sert à extraire des huiles essentielles pour les parfums, ainsi qu’à créer des additifs alimentaires. Le chanvre est placé dans une chambre qui est ensuite remplie de dioxyde de carbone. En appliquant une pression à la chambre, le dioxyde de carbone se transforme en liquide, qui absorbe ensuite les huiles et les arômes du chanvre. Le résultat final est un liquide composé à la fois de dioxyde de carbone et de CBD. Ce liquide est ensuite pompé dans une dernière chambre où le dioxyde de carbone est transformé en gaz. 

Bien que ce processus d’extraction soit réputé sûr, efficace et puissant, il est important de savoir qu’il n’est pas toujours exempt d’alcool. La matière extraite au CO2 doit généralement être raffinée avec un solvant alcoolique pour créer un isolat ou un distillat de CBD.

Extraction à l’alcool 

Une autre façon viable d’extraire le CBD consiste à utiliser des solvants liquides tels que l’éthanol, le butane ou l’alcool isopropylique. Cette méthode est largement considérée comme l’une des méthodes d’extraction les plus simples. En tant que solvant végétal, les experts affirment que l’éthanol permet de conserver les propriétés chimiques naturelles du chanvre pendant l’extraction. Cependant, certains tests ont montré que le résidu de solvant n’est pas toujours entièrement éliminé lors de l’étape d’évaporation. En outre, lorsque des solvants naturels comme l’éthanol sont utilisés, la chlorophylle peut également être extraite au cours du processus, ce qui donne un goût désagréable à l’huile obtenue. 

Raffinage et distillation de l’huile de CBD

La création d’un isolat ou d’un distillat de CBD n’est pas un processus sans solvant, et bien que le choix du solvant soit important, ce n’est pas le seul élément qui soutient le processus d’extraction. Après l’extraction, l’huile de CBD passe par un processus précis de raffinage et de distillation en plusieurs étapes, jusqu’à ce qu’il ne reste que l’huile de CBD pure.

Conclusion

Bien qu’il soit facile de se concentrer uniquement sur le type spécifique de processus ou de solvant qu’un produit utilise, cela ne dit pas tout sur votre CBD. L’extraction n’est que le début. Bien que des solvants soient utilisés dans le processus d’extraction, tout ce qui reste à la fin est du CBD raffiné. Plus important encore, la qualité du produit final dépend des pratiques et des normes de fabrication rigoureuses, ainsi que de l’investissement important dans les tests.

Read Full Article

Le CBD ne cesse de défrayer la chronique grâce à la notoriété croissante de ses bienfaits. Dans certains pays, la règlementation concernant sa consommation est très claire. Mais pour d’autres, cela reste encore ambigu. Une situation qui conduit donc plusieurs consommateurs à se questionner sur l’accessibilité des produits CBD pour tous. Finalement, quel est l’âge requis pour consommer le CBD ? Une question à laquelle cet article apporte des réponses pertinentes. 

Quel âge pour acheter du CBD ?

Le cannabidiol est une substance provenant du chanvre industriel. En Europe, la dose tolérée en THC ne doit pas excéder les 0,2% dans la composition totale du produit CBD. Une règlementation européenne qui est apparue pour que les amateurs de CBD ne soient pas victimes des propriétés psychoactives de la substance si le pourcentage fixé de THC n’était pas respecté. Des effets indésirables qui constituent un usage récréatif d’un produit comme le cannabis par exemple. Pourtant, aux États-Unis, les 16 états autorisant la consommation du cannabis ne sont pas de cet avis. En effet, les conditions concernant l’âge requis pour acheter du CBD sont assez floues. Du fait que ces différentes règles varient d’un état à un autre. 

Sur le territoire français, il n’y a aucune ambiguïté : seul un individu âgé de 18 ans au moins peut acheter des produits CBD. Des études d’experts ont conclu que les jeunes en dessous de la majorité ne distinguent pas réellement la grande différence entre cannabis et CBD. De ce fait, un mineur ayant la prétention à la consommation du cannabis pourrait essayer de s’habituer aux produits CBD à forte teneur en THC. Une éventualité parmi tant d’autres que les autorités ont décidé d’éviter en dépit du fait que le CBD possède beaucoup de vertus.

Quel âge pour consommer du CBD ? 

La vente de CBD est prohibée aux moins de 18 ans certes, mais ce n’est pas toujours le cas lors de la consommation. Du fait que les atouts que procurent les produits à base de CBD ne touchent pas uniquement les majeurs. Plusieurs études ont conclu que la prise de CBD par les adolescents pourrait apporter une aide dans la lutte contre des troubles comme le stress et l’anxiété. Une solution non négligeable à une époque où les adolescents sont de plus en plus victimes d’anxiété, de stress, de dépression, etc. Du fait que leurs hormones en ébullition constante sont directement responsables de leur état psychologique. Une aide que de nombreux chercheurs ont jugé nécessaire pour franchir une crise. Par exemple, l’état de Virginie des États-Unis autorise un mineur à se procurer légalement du CBD dans la mesure où il est capable de fournir un justificatif d’achat comme une prescription de son médecin. 

Quels sont les effets du CBD sur les enfants ? 

En réalité, ici, il n’est pas question des vertus ou des inconvénients du CBD sur un mineur. Mais plutôt de l’impact possible des produits CBD sur les pathologies touchant généralement les mineurs. En effet, la recherche médicale ne peut encore qu’avancer des hypothèses concernant les effets thérapeutiques du cannabidiol sur les enfants. Néanmoins, la plupart des études menées s’accordent pour un apport dans la lutte contre les douleurs chroniques ou encore les convulsions. À cela s’ajoute un soutien dans le traitement des pathologies épileptiques, ainsi qu’une amélioration significative de l’hyperactivité pour les mineurs victimes d’autisme. La recherche portant sur la consommation du CBD par les enfants est encore approximative. Pourtant, des preuves hypothétiques admettent que l’huile de CBD serait capable de traiter partiellement le trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité. 

Conclusion

Au regard de tout ce qui précède, il y a lieu de retenir que le cannabidiol est accessible à toute personne ayant atteint la majorité. Il existe cependant des pays où la substance est prescrite aux enfants dans le cadre des traitements de troubles spécifiques. Il n’y a donc pas d’âge parfait pour consommer le CBD. Mais le plus judicieux serait de ne pas en donner aux enfants sauf en cas de recommandation d’un pédiatre. 

 

Read Full Article

En dépit de la légalisation du CBD sur le territoire français, rien que la désignation de son nom rappelle encore le cannabis. Une analogie trompeuse, car l’un est interdit au volant et l’autre… En réalité, la législation s’occupant du cannabidiol révèle encore des ambiguïtés sur la possibilité de conduire un véhicule sous les effets du CBD. Afin de faire le point sur ce mystère, cet article apporte son lot d’informations concernant la conduite sous l’emprise de cannabidiol.

Le CBD et les contrôles de dépistage 

La meilleure recommandation que quelqu’un puisse vous faire : ne consommer pas de produit CBD avant de conduire, peu importe lequel. Un conseil qui vous épargnera un bon nombre de situations stressantes lors des contrôles routiers par exemple. Veillez toujours à vous rassurer que les produits que vous achetez comportent la dose de THC tolérée par le gouvernement. Ou faites en sorte d’éviter totalement cette molécule. Cependant, le taux de THC n’est pas le seul problème de la thématique du CBD au volant. Du fait que la conduite d’un véhicule après consommation du cannabidiol dont la pureté atteint 99,99% est toujours déconseillée. 

Les produits dérivés du CBD ont l’obligation de contenir un pourcentage de THC inférieur à 0.2%. Sachez que même une infime trace de THC dans votre organisme peut vous faire réussir à un test de dépistage. À cause des effets psychoactifs de cette substance controversée. En plus des effets récréatifs qu’elle procure, cette substance est également illicite. C’est donc évident que beaucoup de conséquences négatives vous suivront si un agent de police constate que votre test est positif. Notamment une amende élevée, une possibilité de retrait définitif du permis, ou une peine d’emprisonnement

Les effets secondaires du CBD et les risques au volant 

Le cannabidiol ne comporte pas de propriétés psychotropes en général. Pourtant il est capable de mettre n’importe quel automobiliste dans un état de somnolence. En général, les amateurs du cannabidiol sont à la recherche de son action tranquillisante quand ils l’utilisent. Avec un bon dosage du produit, une personne peut voir ses troubles du sommeil disparaitre. Mais c’est justement cet aspect qui rend le CBD dangereux au volant. En effet, le bien-être procuré par le produit est souvent accompagné de l’endormissement du consommateur. Même si ce phénomène est beaucoup plus visible chez les individus ayant abusé du produit, le risque de dormir au volant est bien présent. Un produit CBD respectant la règlementation sur le THC ne sera pas visible sur un test de dépistage salivaire ou urinaire. La surconsommation et le non-respect de ce pourcentage ne feront jamais de cette plante médicinale un allié pour prendre la route.

Sur le plan juridique, il est stipulé que tout produit pouvant en théorie modifier négativement les capacités cérébrales et motrices d’un automobiliste représente un danger pour l’intégrité physique des autres usagers de la route. Encore une fois : si vous avez pris un produit à base de cannabidiol, ne conduisez pas. En dépit du fait que le moment de léthargie passagère n’est pas immédiat, la vigilance du conducteur peut toujours faillir sur la route. Votre permis de conduire et votre santé sont plus importants qu’un court moment d’égoïsme. Au final, il ne s’agit pas que de vous. Car on parle aussi de la sécurité de nombreux usagers de la route. Gardez à l’esprit que nul ne pourra vous empêcher de prendre votre cannabidiol à votre aise quand vous serez arrivé à la destination souhaitée.

Conclusion

En définitive, il y a lieu de retenir que tous les arguments recueillis penchent pour la non-consommation du CBD au volant. En plus des risques pour sa santé, le conducteur égoïste met aussi l’intégrité physique de nombreuses autres personnes en danger. Désormais, la question à se poser n’est pas de savoir si vous pouvez conduire sous l’emprise du CBD. Mais questionnez-vous plutôt sur le délai d’attente avant de reprendre le volant.

Read Full Article

De nos jours, de nombreux français se lancent dans la création de commerce de CBD. Mais il n’est pas si évident d’ouvrir une boutique CBD car plusieurs règles et législations doivent être respectées pour ne pas se confronter à la loi. Retrouvez dans cet article les étapes à suivre pour ouvrir votre boutique de CBD en France en toute légalité.

Choisir le statut juridique de votre boutique CBD

Tout d’abord, vous devez choisir votre statut juridique avant de penser à ouvrir un commerce CBD en France. La plupart des personnes qui se sont lancées dans le domaine ont opté pour la SASU (Société par Action Simplifiée Unipersonnelle), c’est le meilleur choix que vous puissiez faire. Ce statut n’est pas le seul que vous pourrez choisir, le SARLU (Société à Responsabilité Limitée et Unipersonnelle) est aussi une autre meilleure option. 

Réalisez un statut basé sur la vente et l’utilisation des produits de relaxation car cela vous assure un statut plus large. Vous pourrez non seulement commercialiser des produits à base de CBD mais aussi des produits pour le bien-être. Consultez un avocat pour vous assurer que vos statuts sont bons avant de les déposer. 

Choisir votre local

Il n’est pas nécessaire de prendre un grand local car une boutique de petite taille sera largement suffisante. Le local que vous aurez choisi doit juste pouvoir accueillir vos clients dans les meilleures conditions qu’il soit. 

Il est à noter que les publicités pour ce type de produit n’est pas autorisé sur les réseaux sociaux.  Vous devez donc pouvoir choisir un local où il y’a beaucoup de trafic pour avoir une plus grande visibilité.   

Définir un budget pour son commerce de CBD

Si vous avez un budget entre 5000 et 10.000€ pour l’ouverture de votre commerce, il n’est pas nécessaire de prendre une franchise. Surtout qu’il vous faut un budget allant jusqu’à 15.000€ pour ouvrir une franchise. En plus de cela vous devez verser des royalties aux franchiseurs et payer des droits d’accès, ce qui fait beaucoup plus de dépenses. 

Choisir une gamme de produits à commercialiser

Chaque consommateur de CBD le fait pour une raison spécifique, c’est pourquoi vous devez diversifier vos offres pour satisfaire le maximum de personnes. En d’autres termes, vous pouvez vendre du CBD sous plusieurs formes à savoir : huiles, crèmes, fleures, vapotage, etc. 

Vous devez nécessairement vous assurez que les produits livrés par vos fournisseurs ne contiennent pas de THC, produit déconseillé pour l’homme et qui pourrait faire l’œuvre d’une poursuite judiciaire

Trouver de bons fournisseurs pour l’approvisionnement de votre boutique

Vous devez impérativement avoir un ou des fournisseurs qui pourront vous approvisionner de meilleurs produits. Vos fournisseurs doivent respecter les règles fixées par la législation pour l’exploitation du CBD et répondre à certaines exigences. Il s’agit de : 

  • Posséder une autorisation légale de production et de distribution du CBD
  • Proposer des tarifs normaux
  • Fournir la garantie de CBD sans THC 
  • Produire le cannabidiol en utilisant les bonnes pratiques biologiques
  • Respecter les délais de production et vos délais de livraison
  • Proposer une large gamme de produits fait à base de CBD
  • Avoir une expertise dans le domaine de la production du cannabidiol et vous fournir du produit de qualité

Conclusion

Vous avez là les clés en main pour ouvrir un commerce de CBD légal en France. Tout dépendra maintenant de votre préparation pour réussir ce projet. Il est très important de proposer à vos clients une grande variété de produits dérivés du CBD pour pouvoir répondre aux besoins de chacun d’eux. 

Veillez également à respecter toutes les règles en vigueur pour la commercialisation du CBD au risque de vous exposer à de fortes amendes.

Read Full Article

Encore appelé cannabidiol, le CBD est une molécule non psychotrope du chanvre en forte expansion en France et partout dans le monde. De ce fait, c’est donc chaque pays qui choisit de légaliser sa consommation.

La légalisation concernant la consommation et la possession de CBD en France

De nombreuses études et essais cliniques en France ont permis de démontrer les vertus thérapeutiques du CBD sur les patients atteints de certaines pathologies. C’est principalement grâce aux propriétés anti-inflammatoires, antidépresseurs et contre l’anxiété que le CBD permet à certains individus de soulager des douleurs. Ses études sur le CBD ont également démontré que sa consommation est sans effets néfastes pour l’organisme humain. De plus, le CBD agit sur le système endocannabinoïde du corps humain pour soulager des individus atteints de maladie de Parkinson, d’Alzheimer et sclérose. 

Le CBD peut donc être prescrit comme complément au traitement médicamenteux pour soulager, traiter et lutter contre de nombreuses maladies. De ce fait, la consommation du CBD est autorisée et légale en France à condition que la teneur en THC ne doit pas dépasser 0,2 %. De plus, pour que le CBD soit autorisé en France, il ne doit pas avoir été extrait des variétés de cannabis à propriétés stupéfiantes condamnables comme le chanvre indien. La consommation des fleurs de cannabis est strictement interdite en France. C’est seulement les graines et les fibres des variétés de cannabis qui sont les seuls partis utilisables autorisés en France.

La légalisation de la production du CBD en France

La production du CBD est autorisée et légale en France, mais bénéficie d’un flou juridique malgré les règlements qui essayent de contrôler les dérives qu’elle peut subir. Les producteurs de CBD doivent suivre des règlements qui vont de la matière première aux produits finis. Entre autres nous avons :

  • Les producteurs doivent cultiver une variété de chanvre autorisée par la réglementation française inscrite sur un registre.
  • Les plantes cultivées ne doivent pas dépasser une teneur de 0,2 % en THC et les produits finis ne doivent pas contenu du THC
  • Les producteurs doivent uniquement extraire le CBD de la tige ou des graines de cannabis. Toutes activités industrielles ou commerciales avec les fleurs de cannabis sont formellement interdites en France.

Les producteurs sont donc en droit de cultiver le CBD en France à condition de respecter la réglementation concernant la production et l’extraction du CBD. Le CBD extrait est retrouvé sur le marché sous différent mode de consommation en France.

Les différents modes de consommation du CBD

La demande du CBD devient de plus en plus forte sur le marché et les producteurs redoublent d’inventivité afin de proposer à leur clientèle des produits qui répondent aux besoins et à leur envie. De ce fait, on retrouve le CBD sur le marché sous différent mode d’administration :

  • par voie orale : ce mode d’administration du CBD comprend des gélules, des aliments infusés au CBD. La consommation du CBD par voie orale permet de se dissoudre au moment de son contact avec le foie.
  • Par voie respiratoire : ce mode d’administration est très répandu en France et peut se faire par inhalation de fumée à l’aide d’une cigarette électronique. En effet, l’inhalation du CBD par la cigarette électronique est une alternative très efficace pour ceux qui veulent arrêter de fumer.
  • Par voie sublinguale : il s’agit de petites pastilles qui peuvent être déposées sous la langue. Ce mode d’administration du CBD permet un contact direct avec les muqueuses de telle sorte que le produit ne soit pas transformé par le foie afin d’optimiser ses effets thérapeutiques.

Conclusion

La consommation du CBD est autorisée et légale en France à condition qu’elle respecte une certaine teneur en THC. Donc vous avez complètement le droit de consommer ou de produit le CBD. Vous pouvez consommer le CBD par voie orale, sublinguale et par voie respiratoire.

Read Full Article

Depuis un bon nombre d’années aujourd’hui, le cannabidiol ne cesse de faire parler lui. Dérivé du cannabis, malgré ses bienfaits sur l’organisme, d’aucuns se demandent si fumer du CBD est approuvé par la législation ou c’est un interdit. Nous allons mieux vous éclaircir sur la légalité de cette molécule.

Le CBD, produit légalisé

Bien qu’il soit interdit par la plupart des pays, il n’en est pas moins qu’il soit reconnu par d’autres comme la France ou le Pays Bas. A travers l’évolution et les recherches scientifiques, il a été démontré que le CBD est une substance non psychotrope, inoffensive dans l’organisme de l’être humain. Elle contribue au bien-être et à l’amélioration de la santé de ce dernier.

Cette molécule ne contient aucun effet stupéfiant qui trouble l’organisme pour le laisser dans un état d’extase. Elle est reconnue pour ses nombreux bienfaits sur le plan médical, c’est pourquoi sa commercialisation et sa consommation sont autorisées tant qu’il s’agit d’un dosage réglementaire. De même que sa culture, bien qu’elle se limite aux graines et aux tiges des plantes de chanvre. Pour cela, il est important de constamment surveiller leur teneur en THC (substance illégale et illicite) afin de respecter les normes prescrites. Il est également nécessaire de suivre une réglementation précise de la législation si vous voulez cultiver ce produit.

Les bienfaits du CBD

Le CBD encore appelé cannabidiol comporte de nombreuses vertus reconnues sur le plan médical, bien qu’il ne soit pas reconnu comme un médicament. Commercialisé sous plusieurs formes, cette molécule a des propriétés anti-inflammatoires, antidépresseurs et c’est un antidouleur. En effet, elle a la faculté d’apaiser les douleurs musculaires et articulaires. Elle agit comme un anxiolytique naturel sur toutes les formes de douleurs et les soulage. Elle lutte efficacement contre le stress, l’anxiété, l’angoisse ; ce qui permet aux personnes touchées de se détendre tout en favorisant la relaxation et la qualité d’un bon sommeil réparateur.

De plus, le CBD agit sur les troubles neurologiques. En association avec d’autres médicaments pour le traitement de certains maux comme la maladie de parkinson, l’Alzheimer, l’épilepsie et certains cancers ; elle limite les effets secondaires des traitements prescrits comme la chimiothérapie et contribue au processus de guérison. Par ailleurs, c’est une bonne substance pour les fumeurs car elle régule le taux d’addiction et les aide à se défaire du tabac qui les aliènent.

Les restrictions face au vapotage du CBD

Vous l’avez compris, le CBD est un produit légal qu’il n’est pas interdit de fumer. Toutefois, même si la cigarette n’est pas conseillée, il ne s’agit pas d’une interdiction. Les conditions pour fumer une telle substance est que sa teneur en THC ne doit pas être supérieure à 0,2%.

En effet, peu importe la façon dont vous fumez, que ce soit à travers un joint, un bâton de cigare ou une cigarette électronique, cette restriction est applicable partout. Si ce taux fixé va au-delà de cette prescription, le CBD devient dangereux et nocif pour le fumeur. Ainsi, il sera facilement détectable au test d’alcool et vous serez soumis à une peine judiciaire, une amende. En deçà de cette teneur, il passe inaperçu et il reste sans réel danger pour le bien-être du vapoteur.

Conclusion

Au regard de ce qui précède, vous l’avez compris, le CBD est un produit totalement légal qui respecte les normes grâce à son apport bénéfique dans la vie de tout être humain qui le consomme. Ainsi, il est autorisé de le fumer sur le territoire français et plusieurs autres pays où il est légalisé. À condition de respecter les normes en THC prescrites sous peine de subir les conséquences de la loi.

Read Full Article

La plupart des gens souffriront de maux de tête à un moment donné de leur vie. Mais pour les personnes souffrant d’algie vasculaire de la face ou de céphalées en grappe, elles peuvent être graves et débilitantes. Et avec un large éventail de traitements possibles, mais aucun remède garanti, il n’est pas surprenant que de plus en plus de personnes se tournent vers le CBD. Et pour cause : le CBD est un traitement efficace en raison de ses propriétés anti-inflammatoires et analgésiques. Il est également naturel, ce qui en fait une excellente alternative aux médicaments sur ordonnance.

Comment le CBD peut-il soulager l’algie vasculaire de la face ?

L’algie vasculaire de la face est une affection courante qui provoque une douleur intense derrière les yeux, autour des tempes ou à l’arrière de la tête. Elle peut être déclenchée par n’importe quoi, du stress au manque de sommeil en passant par les problèmes de sinus. La douleur est très sévère, et il est parfois difficile d’en déterminer la cause initiale. Les professionnels estiment que le CBD atténue la douleur nerveuse à l’origine des céphalées en grappe en se fixant sur les récepteurs de la glycine dans le cerveau, qui contrôlent la vitesse à laquelle les signaux nerveux circulent entre les cellules nerveuses.

Le CBD peut également contribuer à un soulagement à long terme en réduisant les symptômes de l’algie vasculaire de la face qui ont été des déclencheurs pour la personne concernée. Par exemple, les personnes qui souffrent régulièrement de l’algie vasculaire de la face ont tendance à avoir un sentiment d’anxiété accru. Ce n’est pas seulement désagréable, mais cela peut avoir des conséquences graves sur la santé mentale globale.

Le CBD s’est avéré être un traitement efficace contre l’anxiété. En effet, le CBD peut contribuer à équilibrer le système endocannabinoïde du cerveau, en produisant des substances chimiques naturelles, comme l’anandamide. En interrompant les messages du cerveau au corps, l’utilisateur ne ressent pas la douleur. 

Le CBD est-il sûr pour l’algie vasculaire de la face ?

Contrairement au THC, le CBD ne produit pas d’effet euphorique ou psychoactif, ce qui le rend moins controversé et plus sûr pour un usage médical. 

Le CBD est une excellente alternative naturelle aux médicaments traditionnels, car il a des effets secondaires minimes. Si vous n’êtes pas à l’aise avec l’idée de consommer de la marijuana, le CBD est une excellente option, car elle peut vous procurer un soulagement similaire de la douleur sans l’effet psychoactif. Il est disponible en différentes concentrations auprès de différentes marques de CBD ou de magasins de santé.

Le CBD a un effet calmant sur le système nerveux. Comme tout autre type de médicament naturel, le CBD ne doit pas être pris en grande quantité pour être efficace. Vous avez besoin de la bonne quantité de CBD dans votre système pour que la dose appropriée soit efficace.

Utiliser le CBD pour soigner l’algie vasculaire de la face 

Les applications orales et topiques sont les deux façons les plus populaires de consommer du CBD. 

Produits topiques au CBD

Les crèmes topiques au CBD sont l’une des façons les plus populaires de profiter des effets thérapeutiques du CBD. Les topiques au CBD délivrent les principaux bienfaits du CBD à votre corps par le biais de deux mécanismes principaux :

  • Les cannabinoïdes se lient aux récepteurs situés près des voies de la douleur et bloquent les signaux de la douleur.
  • Le CBD agit à plusieurs niveaux, notamment en réduisant le gonflement et l’inflammation.

Lorsqu’elles sont appliquées par voie topique, les substances qui interagissent avec les récepteurs CB2 de notre corps peuvent aider à soulager la douleur, ce qui explique pourquoi de nombreuses personnes utilisent souvent des crèmes topiques au CBD pour soigner l’algie vasculaire de la face.

Utilisation orale du CBD/Par voie sublinguale

Cette approche consiste à placer des gouttelettes d’huile de CBD sous la langue et à les y maintenir pendant 30 à 60 secondes avant d’avaler. Le CBD est absorbé par les capillaires de votre bouche, puis entre dans la circulation et atteint finalement les récepteurs cannabinoïdes de l’ECS.

Conclusion

Le CBD peut-être une solution efficace contre l’algie vasculaire de la face. Ses avantages potentiels pour le bien-être général peuvent contribuer à des crises moins fréquentes et à une diminution de la douleur.

Read Full Article

L’huile de CBD a rapidement gagné en popularité au cours des dernières années. Si vous avez envisagé son utilisation pour lutter contre l’angoisse, vous n’êtes certainement pas le seul. Compte tenu de la prévalence des crises d’angoisse, il n’est pas surprenant que de plus en plus de personnes cherchent des moyens afin de mieux gérer leur état. Cependant, avant de choisir l’huile de CBD pour gérer votre angoisse, il est important de s’assurer que vous en savez suffisamment pour prendre une décision éclairée. Voici ce que vous devez savoir avant de commencer à consommer l’huile de CBD.

Angoisse et Huile de cbd : comment ça marche ?

L’angoisse est un problème auquel plusieurs personnes sont confrontées aujourd’hui. Il est important de noter que toute condition qui a un impact sur la santé mentale d’une personne a également un impact sur sa vie personnelle et professionnelle. 

Alors comment l’huile de CBD peut-elle aider à minimiser les effets de l’angoisse et d’autres conditions similaires ? Tous les vertébrés, y compris les humains, possèdent ce que l’on appelle un système endocannabinoïde (SCE). Ce système est présent dans tout le corps et est responsable de la réception et de l’envoi de signaux entre les cannabinoïdes et les récepteurs endocannabinoïdes.

Le SCE peut favoriser ou inhiber certaines fonctions physiologiques, notamment le sommeil, la faim, la douleur, la réponse immunitaire et l’équilibre mental.

En interne, le SCE est capable de produire certains endocannabinoïdes. Mais en se supplémentant avec des cannabinoïdes externes comme l’huile de CBD, il est possible de surmonter les déficiences qui peuvent causer ou exacerber des problèmes de santé telle que l’angoisse.

Les bienfaits du CBD pour les personnes souffrant d’angoisse

Lorsqu’elle est ingérée, l’huile de CBD calme et détend l’esprit et le corps. Le CBD est connu pour sa capacité à adoucir l’esprit et le corps, ce qui peut être très bénéfique pour ceux qui sont trop anxieux, inquiets ou déprimés.

L’huile de CBD est prise par voie sublinguale, ce qui lui permet d’être directement absorbée dans la circulation sanguine. À ce stade, le CBD est capable d’effectuer des recherches sur le système endocannabinoïde en se fixant sur des récepteurs cannabinoïdes spécifiques, notamment CB1 et CB2. L’huile de CBD se fixe également à des récepteurs non cannabinoïdes, notamment les récepteurs 5-HT1A et les récepteurs de la sérotonine.

En interagissant avec ces récepteurs, l’huile de CBD est capable d’influencer la réponse du corps à la douleur, à l’inflammation et au stress.

Comment prendre l’huile de CBD pour l’angoisse ?

L’huile de CBD est de plus efficace lorsqu’elle est prise par voie orale, sous la langue. Mesurez la dose requise à l’aide d’un compte-gouttes et placez quelques gouttes sous votre langue pendant une vingtaine de secondes avant de les avaler. La prise du produit sous la langue lui permet de pénétrer dans la circulation sanguine, en contournant immédiatement le système digestif.

En général, l’étiquette de l’huile de CBD mentionne le volume de CBD contenu dans le flacon. La portion recommandée n’est pas toujours indiquée, mais il s’agit de la quantité de CBD/ml. Idéalement, commencez par une dose moindre pour constater son efficacité et augmentez lentement, si nécessaire.

Conclusion

La gestion de l’angoisse avec l’huile de CBD gagne en popularité dans le monde entier. Avec un nombre croissant de preuves soutenant les effets positifs du cannabidiol sur la santé mentale d’un individu, il n’est pas surprenant que de plus en plus de personnes se tournent vers l’huile de CBD pour obtenir de l’aide. Cependant, avant d’acheter de l’huile de CBD en ligne ou dans un magasin près de chez vous pour traiter vos symptômes d’angoisse, assurez-vous qu’elle provient d’une marque réputée, ouverte sur ses techniques de fabrication et ayant de nombreux avis positifs. 

Read Full Article

Le CBD est une molécule extraite du chanvre qui favorise le sevrage tabagique sans créer de dépendance. C’est la raison pour laquelle de plus en plus de fumeurs se tournent vers elle pour se détacher de la nicotine.

Les effets du CBD contre la dépendance à la nicotine

Les effets du CBD sont des atouts potentiels dans le traitement de la dépendance à la nicotine. En effet, la nicotine est l’élément principal du tabac responsable de la dépendance qui agit directement sur le système nerveux central. Ce qui entraîne une accoutumance à la fois physique et psychologique. Lorsqu’un fumer décide d’arrêter de fumer il peut ressentir les symptômes suivants :

  • l’anxiété
  • une sensation de manque
  • un manque de concentration
  • des céphalées

D’après de nombreuses études scientifiques, il a été démontré que la consommation du CBD peut être très efficace pour vous aider dans votre sevrage nicotinique. En effet, ces études ont été réalisées sur une population de rats habituée à la consommation de substance addictive. Par la suite, des résultats ont démontré une réduction significative de l’anxiété. De plus, les chercheurs affirment que la consommation du CBD n’a entraîné aucun effet secondaire chez les rats.

Les effets du CBD contre la dépendance au geste

Au fil des années, des fumeurs développent une certaine habitude dans la gestuelle de tenir une cigarette entre leurs doigts et de le porter à la bouche. Cela peut très vite devenir une dépendance pour certains d’entre eux au point ou quand ils ne peuvent pas exercer ce geste ils seront contrariés et peuvent devenir anxieux. Le CBD se présente comme la meilleure solution pour faciliter le sevrage de tabac.

En effet, c’est grâce aux propriétés anxiolytiques que le CBD possède la capacité de contrôler l’envie de fumer chez les consommateurs de tabac. Ainsi, pour prouver l’efficacité de cette molécule, des chercheurs ont choisi une trentaine de fumeurs volontaires sur lesquels ils ont réalisé deux expériences. Au cours de ses expériences, la première moitié des volontaires ont consommé 800 mg de CBD et la seconde moitié à consommer du placebo. Les résultats de cette expérience les personnes ayant consommé du CBD ont affirmé avoir moins d’envie de cigarette notamment après avoir été exposés à des images associées à la cigarette.

Les produits à base de CBD utilisé pour arrêter de fumer

Il existe différents produits faits à base de CBD sur le marché que vous pouvez consommer pour arrêter de fumer. Selon vos envies vous pouvez trouver :

Les fleurs de CBD

Vous pouvez consommer les fleurs de CBD pour arrêter de fumer à l’aide d’un vaporisateur ou d’un inhalateur. Ce mode de consommation permet de ressentir tous leurs arômes et d’obtenir un effet immédiat puisque le CBD va directement aller dans les poumons.

La résine de CBD

Ce mode de consommation du CBD permet d’obtenir des effets dans un court laps de temps ce qui permet aux fumeurs de ne pas ressentir de manque. Pour sa consommation, vous pouvez ajouter dans vos recettes de cuisine ou consommer en infusion. 

L’huile de CBD

C’est le mode de consommation le plus apprécié par de nombreux consommateurs puisqu’il permet de garantir des effets longs sur la durée. Vous pouvez consommer l’huile de CBD par voie sublinguale c’est-à-dire sous la langue pour que les molécules de CBD partent agir dans les muqueuses. Vous pouvez aussi avaler l’huile de CBD une fois mise dans votre bouche. Cette méthode n’est pas la meilleure parce qu’elle diminue l’efficacité du CBD. 

Les e-liquide de CBD

Ce mode de consommation du CBD est également efficace pour arrêter de fumer, car ils permettent de combler le manque du mouvement et de gérer l’apport de CBD. De plus, la cigarette électronique permet de garantir des effets rapides ce qui est très important pour certains consommateurs.

Conclusion

Le CBD peut aider ceux qui veulent arrêter de fumer en luttant contre la dépendance à la nicotine et au geste. Il existe plusieurs modes de consommation du CBD : l’huile de CBD, les e-liquides au CBD, la résine de CBD et les fleurs de CBD.

 

 

 

Read Full Article

De nos jours, de nombreuses personnes se sont résolues à utiliser l’huile de CBD pour soulager certains maux. Le fait que le produit a très peu d’effets secondaires incitent encore plus les personnes à en consommer. Malgré que le produit ait déjà prouvé son efficacité, certaines personnes ont encore cette peine à comprendre que son temps d’action dépend de plusieurs facteurs. Vous comprendrez mieux dans cet article le temps nécessaire à l’huile de CBD pour agir dans un organisme. 

Temps nécessaire à l’huile CBD pour agir en fonction de l’usage 

Par voie orale

Lorsque vous consommez l’huile de CBD par voie orale sublingual, elle passe directement par les vaisseaux sanguins sous votre langue. Vous allez commencer les effets de l’huile CBD au bout de 15 à 30 minutes après la consommation et pourront durer jusqu’à six heures. 

Par contre, si vous avalez directement, l’huile de CBD devra passer par votre intestin et votre foie. Dans ce cas, vous pourrez commencer à ressentir les effets au bout de 30 à 180 minutes

Par usage topique

Lorsque la consommation de l’huile CBD se fait de façon locale, son agissement n’est pas comme celui des crèmes et lotions. Elle pénètre dans votre peau et les patchs transdermiques délivrent le CBD dans la circulation sanguine pour un meilleur effet. Sous cette forme, vous ressentirez les effets au bout de 30 à 120 minutes.   

Par vapotage

La consommation de l’huile CBD par vapotage est le moyen le plus rapide et le moins toxique d’absorber le CBD. Lorsque vous inhalez l’huile, le CBD est directement libéré dans vos poumons jusqu’à votre circulation sanguine. Vous remarquez les effets 5 à 15 minutes avec inhalation et cela dure 2 à 4 heures.  

Temps nécessaire à l’huile CBD pour agir en fonction de l’état de santé d’un individu

Votre état de santé détermine également le temps nécessaire à l’huile de cannabidiol pour agir. 

Anxiété aiguë et chronique

Si vous souffrez d’anxiété aiguë et chronique, les effets de l’huile de CBD par voie orale se ressentent au bout de 90 à 160 minutes

Douleurs

Suivant l’ampleur de vos douleurs, l’huile de CBD peut prendre environ trois à dix semaines pour les soulager. 

 Troubles de sommeil

Si vous souffrez d’insomnie, ou de troubles de sommeil dus à certaines maladies, l’huile de CBD peut améliorer la qualité de votre sommeil au bout d’un à deux mois.  

Temps nécessaire à l’huile CBD pour agir en fonction de la qualité et du dosage du CBD

Il faut noter que le temps nécessaire à l’huile CBD pour agir dans votre corps dépend aussi de la qualité de CBD et du dosage.   

Optez pour une huile de meilleure qualité pour que les résultats soient visibles dans les plus brefs délais. 

Il faut savoir qu’en fonction du dosage du produit et de votre fréquence de consommation, le temps nécessaire pour agir peut différer d’une personne à une autre. 
Si vous avez pour habitude de consommer de l’huile CBD, vous aurez tendance à vite ressentir les effets qu’une personne qui en consomme pour la première fois. 

Vous devez également vous assurer de la date de péremption et conserver le produit dans un endroit frais et sec à l’abri du soleil pour éviter la dégradation de ces composantes.  

Misez donc sur une huile CBD de qualité peu importe son coût, vous serez satisfait des résultats. 

Conclusion

Le temps nécessaire pour ressentir les effets de l’huile CBD dépend de la méthode de consommation, du problème que vous souhaitez résoudre en la prenant et surtout de la qualité du produit et du dosage. 

Alors, choisissez l’huile CBD de haute qualité pour obtenir les résultats escomptés dans les meilleurs délais.  

 

 

Read Full Article